Humeurs

Quitter Paris pour construire mon nouveau cocon tant rêvé

Après des années à espérer sans vraiment passer le cap. Je quitte Paris et la région parisienne où je suis née et où j’ai grandi pour construire mon cocon tant rêvé en province.

Le déclic, la volonté et un rêve bien enfoui

Un article que je pensais rédiger un jour mais sans trop d’espoir ces dernières années. Ça y est je quitte Paris pour construire ma vie en province. Ma vie a toujours été proche de Paris, dans une petite ville du Val d’Oise entourée de ma famille proche, de mes ami(e)s d’enfance et de mes petites habitudes.

À 16 ans, je quittais ma petite ville pour affronter le transports en communs et ainsi me rendre dans mon école en banlieue. En tout, cela a duré 8 ans. Plus j’évoluais dans les études, plus je me retrouvais loin de mon domicile et plus les transports étaient fatiguant. Deux heures aller/retour, voici comment je rythmais mes journées pour traverser Paris et me rendre à mon école de design. Sans parler de la foule, de la bonne humeur, des grèves… Je m’arrête là, vous avez compris.

Je rêvais d’une vie au calme et j’espérais trouver la personne qui partage cette folle envie de tout quitter pour y construire un simple cocon dans une jolie région.

Une fille de l’océan et amoureuse de la nature

Faire le tour et vouloir changer d’air pour construire un cocon, mon cocon tant rêvé. Fuir le brouhaha, la pollution, une vie à 100 à l’heure pour une vie plus slow, plus accessible et proche de l’océan. Mais quitter aussi notre famille, nos ami(e)s, nos collègues et nos habitudes bien encrées. C’est dur.

Le week-end ou même en semaine, il suffit juste d’une dizaine de kilomètres pour passer un moment réconfortant en famille. On va devoir s’habituer quelques années et aussi les encourager (je l’espère) à venir nous rejoindre tout près de l’océan pour souffler et profiter de cet environnement plus calme ♡

Passer par différentes émotions

L’engouement, la peur, la désillusion, le rêve, encore la peur et puis foncer ! Passer par différentes étapes, mais toujours s’épauler ♡

Il faut être patient, un projet de départ ne se construit pas du jour au lendemain. Le plus dur est le premier pas, après tout se met en place tout seul.

PAris je te quitte
paris je te quitte marmille 1024x1024 - Quitter Paris pour construire mon nouveau cocon tant rêvé

L’organisation et nos conseils pour avancer

Je me suis beaucoup renseignée sur le site Paris Je Te Quitte, certains témoignages d’anciens parisiens sont très motivants. Vous y trouverez également des conseils pour vous accompagner dans vos étapes et pour réussir son départ.

On nous a aussi conseillé de bénéficier de l’aide “Mobili-Pass”. Elle permet d’être accompagnés pour nos recherches de logement. Mais malheureusement nous n’étions pas éligible à cause d’une si petite clause… Bref grosse déception, reprendre tout en main et se serrer les coudes pour repartir de zéro et trouver un logement seuls.

Le grand saut

Trouver un appartement, le parcours du combattant. J’ai passé des semaines bien compliquées à espérer, y croire très fort, patienter… De refus en refus, la discrimination des parisiens, des assurances loyers impayés bien trop sévères, les conditions de loi Pinel incompatibles… Je n’y croyait plus et j’étais complètement désespérée… Et puis il y a eu l’annonce du confinement, la cerise sur le gâteau ! L’univers était contre nous. J’ai donc relativisé et j’ai changé ma façon de penser. J’ai retrouvé mes bonnes énergies et mes bonnes ondes pour avancer. Nous avons été entourés de personnes si précieuses alors tout simplement MERCI

Et en ce jour de Samhain, un appel téléphonique tant attendu… On a enfin trouvé un appartement avec une jolie terrasse pour profiter de l’espace avec Tikka et Papaye.

Nantes, nous voilà

Cette folle aventure, c’est à Nantes que l’on a décidé de la vivre. Une ville qui bouge, des valeurs écolo et green, des boutiques zéro déchet et bio/local, un bel accès à la culture, des sorties entres ami(e)s, des logements plus accessibles qu’en région parisienne et surtout la proximité de l’océan pour des week-end improvisés en pleine nature. La Vendée et la Bretagne tout à côté pour rejoindre un bout de notre famille. Je rêvais si fort de cette côte atlantique et lui ancien Nantais, c’est donc un coup de cœur pour tous les deux ♡

C’est aussi dans ce jardin, qu’un petit “je t’aime” s’est glissé au creux de nos oreilles sous le parapluie, un après-midi d’hiver

Le jardin extraordinaire – Nantes
Nantes, on arrive ♡
About Author

Marmille, graphic designer et blogueuse lifestyle design green. Du design, des voyages, des DIY, des inspirations… Bref un peu de tout et de rien mais surtout des jolies choses que j’ai envie de partager avec vous ♡

3 Comments

  • Douces effrontées
    08.11.2020 at 18:43

    Bravo, et bon courage. Déménager, ce n’est jamais évident. Mais je suis sûre que vous ne regretterez pas ce choix !!

    Des bisous

    Reply
  • Sophie
    02.11.2020 at 07:11

    Bravo Camille pour ce grand saut et hâte de découvrir tes nouvelles aventures !
    Bisous
    Sophie So Addict

    Reply
    • Marmille
      02.11.2020 at 09:05

      Ohh merci Sophie ! Hâte aussi de construire mon nouveau cocon. J’espère me sentir bien

      Reply

Leave a Reply

4 × un =